Branchement d’un télérupteur: une alternative au va-et-vient !

Raccorder un télérupteur vous permet d’éviter le branchement d’un va-et-vient et vous apporte un confort supplémentaire en terme de nombre de points de commande d’éclairage (plus de 2).
Regardons avec détail à quoi sert le télérupteur ainsi que son mode de branchement:

L’appareil en lui-même:

Le télérupteur est un appareil électromécanique qui permet de piloter un circuit d’éclairage par un ou plusieurs boutons poussoirs. Tout comme le contacteur, il est composé d’une partie puissance et d’une partie commande, à l’exception de son fonctionnement qui est quelque peu différent.

brancher-telerupteurEn effet, le télérupteur est un type de relais bistable: cela veut dire qu’il suffit d’une impulsion électrique pour le faire changer d’état et ainsi commuter ses contacts.
Tout comme son homologue le contacteur, le télérupteur possède une bobine (voir article: Comment brancher un contacteur jour/nuit pour son chauffe-eau ?).

La particularité de son fonctionnement repose sur le fait que l’état des contacts de puissance ne change pas lorsque la bobine n’est plus alimentée. Il faudra alors une autre impulsion électrique pour exciter cette dernière et permettre à nouveau le changement.

Pour faire simple, une impulsion (pression sur un bouton poussoir) mettra le télérupteur en marche , ce dernier gardera le circuit fermé jusqu’à ce qu’une nouvelle impulsion le mette à l’arrêt.

Le branchement:

Alors voilà à quoi cela ressemble:

telerupteur
Explication du câblage:

  • Le circuit d’éclairage en question est protégé contre les surintensités par un disjoncteur 10A. En aval, la phase est envoyée directement sur une borne de chaque bouton poussoir et sur l’entrée du contact du télérupteur (il s’agit ici d’un télérupteur unipolaire, ce dernier ne coupant que la phase).
    Le neutre est distribué aux ampoules d’éclairage. De plus, il est raccordé sur une borne de la bobine du télérupteur.
  • A la sortie du contact du télérupteur, un fil est tiré vers l’éclairage et distribuera chaque ampoule (on peut comparer le contact du télérupteur à un interrupteur automatique). On prendra soin aussi de renvoyer un fil, venant de la 2ème borne de chaque poussoir, vers la 2ème borne de la bobine du télérupteur.

Explication du fonctionnement:

Vous souhaitez éclairer un long couloir présentant un cheminement compliqué et desservant plusieurs pièces. Là où le va-et-vient a ses limites, puisqu’il ne permet de commander qu’un circuit d’éclairage depuis 2 endroits maximum, le télérupteur saura satisfaire vos moindres caprices de confort …

Vous voulez installer 4, 5 voire 6 boutons poussoirs pour piloter votre éclairage ? Pas de problème ! Vous en avez rêvé, le télé l’a fait !

Le principe est simple:

Vous appuyez sur un bouton poussoir (n’importe lequel suivant l’endroit où vous vous trouvez) et un courant électrique traverse la bobine du télérupteur qui va « fermer » le contact par lien électromécanique (c’est plus compliqué que cela en réalité, mais je vous fais grâce des explications techniques).

Le contact va laisser passer le courant, ce dernier allant traverser nos chères ampoules pour les faire briller !

La lumière reste allumée bien que vous ayez très vite remarqué que le bouton poussoir est déjà revenu à sa position initiale! En fait, il est revenu à son état d’origine dès que vous avez retiré votre doigt !

Ok, mais comment se fait-il que la lumière reste allumée ?

Le contact du télérupteur restera « bloqué » dans sa position tant qu’un nouvel appui sur un bouton poussoir n’aura pas eu lieu !

Bon … Pour éteindre alors ?

Une nouvelle impulsion sur un des boutons poussoirs et le fonctionnement sera similaire à celui de l’allumage… La bobine, à nouveau excitée, ordonnera l’ouverture du contact du télérupteur et la lumière s’éteindra puisque que le courant ne passera plus !

Wall electric light switch isolated on white

La réalisation d’un tel circuit

D’accord, la réalisation est un peu plus fastidieuse que celle d’un montage va-et-vient.

L’exécution sera plus simple en phase chantier, lors d’une construction d’une maison individuelle. Et oui, un tel projet de construction vous donne carte blanche pour maximiser votre confort.

Dans le cas d’une rénovation, le nombre de fils électriques à passer aux divers endroits de commande peut être source de démotivation … Une pose en apparent sera à privilégier si vous ne souhaitez pas vous embarquer dans le long et parfois coûteux processus d’encastrement !

 

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

62 réponses à Branchement d’un télérupteur: une alternative au va-et-vient !

  1. stef dit :

    Merci beaucoup

  2. Daudet Dechrist Diyoka dit :

    Salut et merci pour ces explications.
    J’ai une question: Comment procéder pour que les lampes s’éteignent d’elles-mêmes après un délais à programmer sans appuyer le poussoir (ex. après 30 secondes)?
    Je voudrais installer ce système d’interrupteurs poussoirs dans ma maison qui possède une longue marche d’escaliers. Il existe déjà les poussoirs avec télérupteur tel que vous l’avez expliqué, mais je vais le changer parce que souvent les enfants qui habitent en haut oublient d’éteindre les lampes après avoir gravi les marches. Et les lampes peuvent rester ainsi allumées occasionnant une forte consommation. Que faut-il ajouter au circuit, un relais minuterie? Si oui, comment le brancher?
    Merci d’avance pour la réponse.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Désolé pour le temps de réponse, je suis pas mal occupé ces temps-ci. Je prends donc 2min pour répondre. Le mieux serait de placer sur ce circuit une minuterie. Je ne vais pas tarder à mettre en ligne un article sur le branchement de ce système, qui n’est guère plus compliqué que celui d’un télérupteur. Je pense faire cela prochainement.

      A bientôt!

      Cordialement.

  3. Daudet Dechrist Diyoka dit :

    Merci beaucoup pour la suite réservée à ma question.
    On attend avec plaisir cet article sur le branchement avec minuterie.

    A bientôt.

  4. deleuse dit :

    Bonjour Arnaud,

    Je vous resoumets mon problème dans la bonne rubrique, désolé.
    Pourriez vous m’aider sur un petit problème de télérupteur. J’ai deux points lumineux commandés par 3 boutons poussoirs mais je n’ai qu’un point lumineux qui s’allume par les trois boutons.Par contre je suis obligé de laisser l’ampoule du premier point lumineux pour que cela fonctionne car si j’enlève l’ampoule le premier bouton poussoir n’a plus d’effet et il n’y a que les deux autre boutons qui fonctionnent.
    Je pense qu’il doit s agir d’un problème de cablage, sur le premier bouton il n’y a que deux fils.
    Merci pour aide je pense que je vais revoir le cablage car il s agit d’une ancienne installation.

    Cdlt

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Difficile de vous dépanner à distance. En effet lorsqu’une ancienne installation commence à battre de l’aile, le mieux est de tout refaire progressivement. Vous perdrez moins de temps plutôt que de s’acharner à dépanner un truc qui risque de dysfonctionner dans quelques mois…
      Est-ce que cette panne est récente ? Je vous proposerais bien une méthodologie de dépannage mais si vous avez des connaissances très limitées en électricité, vous risquez de ne pas vous y retrouver…

      Le fait qu’il y ait deux fils sur un bouton poussoir est tout à fait normal … il se peut fortement que les autres BP soient raccordé en parallèle dans une boite de dérivation … quelque part.
      Vous pouvez essayer de manœuvrer votre télérupteur (s’il n’est pas trop vieux) à l’aide du petit bouton en façade et regarder si vos points lumineux s’allument et s’éteignent…Si tel est le cas, c’est au niveau de la commande qu’il y a un problème.
      Si par contre votre télérupteur est d’ancienne génération, le test manuel va être compliqué et il faudra se tourner vers un « vrai » dépannage réalisé par un professionnel.

      Encore une fois, avec un peu de théorie, une sécurité accrue (travail hors tension) et une bonne fibre de bricoleur, la réfection d’un tel circuit est tout à fait possible et réalisable par vous-même.

      Cdt,

  5. deleuse dit :

    Merci pour votre réponse, j’ai tout de même un peu de connaissances en élèctricité, mais je voulais savoir si le fait de shunter la deuxième ampoule du deuxième point lumineux suffirait à résoudre le problème ?
    Mais comme vous le conseillez je vais repartir du télérupteur et reprendre le cablage entièrement car dans cette installation tout était cablé (prises et lumière) sur un vieux disjnoncteur 30 A (noir) comme j’ai demandé à EDF de changer le disjoncteur je vais mettre en place un panneau de fusible (nouvelle génération).
    CDLT

  6. yahia dit :

    Bonjour merci pour tout ce que vous faites .voila je dois installer un drt LR1D9 avec un disjoncteur LE1d09 pour proteger ma chaudiere mais je n ai trouve aucun shema d installation .je vous prie de m aider pour cette installation

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Les références que vous citez correspond à un contacteur + relais thermique (et non un disjoncteur!).
      Le contacteur est un organe de commande, et le relais thermique un appareil de protection contre les surcharges. Il faudra aussi vous munir d’un dispositif de protection contre les courts-circuits.
      A ce jour, je ne dispose pas de logiciel de schéma pour vous indiquer le bon câblage.
      Avez-vous des connaissances en électricité ? Si non, je vous recommande vivement de faire appel à un professionnel, surtout s’il s’agit d’alimenter une chaudière en milieu industriel ou ERP.

      Cordialement,

  7. Geneviève Gernet dit :

    Bonjour,

    Est-il possible de brancher 3 télérupteurs sur un même disjoncteur 16 A ?
    Merci.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Un circuit d’éclairage ne peut desservir que 8 points lumineux. Il faut définir combien de points lumineux chaque télérupteur va commander.Si cela reste inférieur ou égal à 8, je ne vois aucun souci même si en soi, il est préférable de ne pas multiplier les connexions en aval d’un disjoncteur.

      Cdt,

  8. mohamed dit :

    je souhaite recevoir par mon email si possible le documents sur les depannage d’un montage telerupteur

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      A ce jour, je n’ai pas encore écrit de procédure pour dépanner un montage télérupteur…Peut-être un jour prochain.

      cordialement,

  9. baye dit :

    merci pour les cours je suis nouveau je commence a apprendre l electricite

  10. mvouama dit :

    Salut je suis un jeune électricien congolais j’aimerais vous demande quelques conseil qui pourrait m’aider sur mon métier merci!

  11. Ndongui dit :

    merci beaucoup, vos discussions m’ont étés d’une grande utilité

  12. MICHELE dit :

    Bonsoir,

    Je viens d’installer des spots encastrés au plafond dans un couloir, avec deux poussoirs à impulsion un en entrant dans le couloir, le deuxième à la fin.
    Le courant est dans les poussoirs.Mais impossible de se servir de ces poussoirs pour allumer ou éteindre ces spots. Le raccordement électrique des spots fonctionne en appuyant sur une sorte de « mini disjoncteur » se trouvant dans l’araignée du grenier. Pouvez-vous m’aider ?? Ne suis sur place que pour 4 jours.Merci

  13. MICHELE dit :

    Rebonsoir,

    Après recherche sur internet, le mini disjoncteur est en fait un télérupteur. Premièrement : Y – a -t ‘il un fusible dans ce télérupteur?
    Deuxièmement : Peut-on le raccorder au tableau électrique?
    Merciiiiiiiiiiiiiiii

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Pour répondre à votre interrogation (réponse tardive, désolé), il n’y a pas de fusible ou tout autre dispositif de protection dans un télérupteur.
      Un télérupteur est un organe de commande bistable, et ne sert qu’à la commande. Vous pouvez le déporter et le raccorder dans le tableau, mais cela nécessite quelques connaissances et un peu de pratique. En effet, il faudra sûrement tirer ou rallonger des conducteurs…

      Faîtes-vous aider par une personne compétente pour ce type de tâche.

      Cdt,

  14. MANANGA dit :

    Bonjour, en lisant ce que vous aviez publié et ne pas vous féliciter sera une ingratitude de ma part. Mon problème n’est pas celui du télérupteur mais plutôt celui d’un compteur de puissance. Je suis un jeune apprenant en métier d’électricité et j’aimerai monter un compteur de puissance dans un atelier de menuiserie. Si vous pouvez faire parvenir ceci à ma connaissance, je serai plus que ravi.

    A bientôt

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Désolé mais je ne saisis pas trop votre demande. Vous voulez câbler un compteur de puissance ?
      Compteur d’énergie, vous voulez dire ?

  15. krimo dit :

    Bonjour
    En se référant au schéma on voit que le télérupteur est alimenté en permanence par le fil qui vient du disjoncteur, normalement il ne devrait recevoir que des impulsions données par les boutons poussoirs.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Vous faites fausse route. Les boutons-poussoir sont représentés à l’état de repos, donc ils ne laissent pas passer le courant qui permet d’exciter la bobine du télérupteur. Ne confondez pas circuit de puissance (lampes) et commande (BP, bobine).

      Cdt,

  16. Bonsoir, je regarde toujours ce site c’est bien merci beaucoup

  17. David dit :

    Bonjour a tous
    j’ai la meme installation
    et je me pose la question serait il possible de faire un system simple (*) et pas €€€€ pour Que quand ma porte automatique de garage s’ouvre et bien la lumiere (6 neons) s’allume

    * simple dans le sens ou j’utilise le circuit existant et pas de modif de repiquage sur le system de motorisations en place

    alors bouton poussoir / doigt poussoir sur la porte ?
    cellule ?
    interup modifier ?
    et branchement ?

    merci de votre aide
    David

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Il y aurait peut-être la possibilité de placer un fin de course sur votre porte de garage qui, lorsqu’elle s’ouvre, allumerait votre éclairage.
      On voit souvent cela dans des postes de transformation. Dès que l’on ouvre la porte, la lumière s’allume.
      Le système est simple, le fin de course se relâche dès l’ouverture de la porte et libère le courant dans le circuit comme un simple interrupteur.
      Cdt,

      • David dit :

        Bonjour Arnaud et merci pour votre reponse
        je ne suis pas un specialiste meme si j’ai fais la totalite du bricolage chez moi
        le « un fin de course  »
        pourriez vous me donner un exemple ou un lien vers une refer ?
        avec le fin de course je me dis la lumiere s’allume une fois que la porte arrive en fin de course
        et moi je voudrais des l’instant que la porte s’ouvre
        (la chauffe des neons est assez longue)
        Merci a vous
        David

        • Arnaud dit :

          Bonsoir,

          Le mot « fin de course » est en effet applicable pour stopper « électriquement » la fin d’un processus quelconque, en enclenchant son contact à la fin (ou au début) du trajet d’un système.

          En fait, il y a plusieurs variantes de fin de course. Celui qui pourrait vous intéresser s’appelle « interrupteur fin de course à soufflet » dont le contact sec est destiné à se fermer pour enclencher la lumière de votre garage dès l’ouverture de la porte. Il faut le placer de telle sorte que lorsque la porte s’ouvre, le contact se ferme pour allumer vos tubes fluos…

          Cdt,

  18. Audjerem dit :

    Bonjour Arnaud,

    J’ai un pb à vous soumettre.
    Lors de la rénovation de notre maison, nous avons abattu une cloison avec un interrupteur que nous avons jeté…
    Nous avons tiré les 2 fils qui pendaient pour mettre un interrupteur provisoire classique que nous devions actionner en mode « poussoir manuel » pour pouvoir toujours commander la lumière via nos 2 autres interrupteurs poussoirs tjs en place (branchés également avec 2 fils seulement de la même couleur pour les 3 inter). Nous avons acheté un interrupteur poussoir pour remplacer notre interrupteur classique mais malheureusement lorsque l’on branche cet inter poussoir, seul celui-ci fonctionne pour allumer/éteindre la lampe mais plus les autres…

    Pourriez vous nous aider? Nous pouvons vous donner d’autres détails si besoin.
    Merci d’avance pour votre aide,

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Première question: s’agit-il d’un interrupteur classique ou bien poussoir ? La différence est assez nette sur le principe de fonctionnement.
      Le bouton-poussoir sert uniquement à envoyer une impulsion sur un appareil bistable que l’on appelle un télérupteur (permettant de piloter des points lumineux depuis plusieurs endroits).
      L’interrupteur « classique » ,quant à lui, une fois actionné, conserve l’état dans lequel il est placé (0 ou 1) et ne sert qu’à la commande des allumages simples, et va-et-vient.

      Si vous branchez un interrupteur en lieu et place d’un bouton poussoir, les autres se retrouveront neutralisés et la bobine du télérupteur sera excitée en permanence (ce qui provoquera un échauffement et sa destruction à terme).

      Si vous branchez un bouton poussoir en lieu et place d’un interrupteur, il faudra maintenir le bouton poussoir constamment appuyé pour avoir de la lumière (étant donné que ce type de commande n’a pas d’accrochage mécanique).

      Cdt,

  19. kervern dit :

    je corrige, un circuit télérupteur est nécessaire que au dela de 3 positions d’interrupteur puisqu’il existe des interrupteur inverseur qui lui s’intalle au milieu et inverse les communs et donc retabli le courant sur le circuit va et viens qui été a l’origine ouvert.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Il est plus aisé de passer en circuit « télérupteur » au delà de 2 points de commande que de s’embêter à câbler un permutateur. Trop lourd en terme de mise en oeuvre et non évolutif…

      Cdt,

  20. seb dit :

    Bonjour,

    le schéma présenté n’est pas conforme ,
    les boutons poussoirs ne peuvent être reliés uniquement par des fils de phase ( rouge ou marron)
    IL doit y avoir obligatoirement un Neutre ( bleu).
    Même si l’installation fonctionnerait avec ces fils, pour la sécurité ultérieure sur l’installation, c’est dangereux.
    Cdt

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Je ne comprends pas bien votre commentaire… En quoi ce schéma ne serait pas conforme ?
      Où faudrait-il un neutre exactement, au niveau des BP ? Ecrivez à LEGRAND dans ces cas-là car tous leur schémas sont faux, à en croire vos dires…
      Vu le sérieux de la maison, j’ai un doute quand même …

  21. Ramsamy matthieu dit :

    Bonjour, j’aurais une question qui me laisse perplexe qui est est ce que l’on peut avoir des télérupteurs commander par plusieurs interrupteurs ( 4 étages ) et y rajouter un bouton poussoir au RDC afin d’éteindre les luminaires des 4 etages en même temps ou faut il absolument installer un interrupteur a la place de ce bouton poussoirs? Ma question est en résumer peut t-on mélanger interrupteur et bouton poussoir ? Merci

  22. francois dit :

    Bjr est il possible d’utiliser un même telerupteur pour mettre en fonction plus d’un circuits d’éclairages différant ? Merci d’avance pour votre reponse

  23. Julio dit :

    Bonjour
    Merci pour la qualité de vos conseils.
    Je souhaiterais éclairer mes escaliers avec des leds 12v, et un télérupteur commandant 4 poussoirs.
    1- est-ce possible?
    2- Si c’est possible ou placer le transfo et comment le brancher?
    Merci d’avance pour votre aide.

    • Arnaud dit :

      Bonsoir,
      1- Oui, c’est possible!
      2- Chaque ampoule led 12V aura son propre convertisseur électronique (transfo). Pour le raccordement, reportez-vous au mode de branchement préconisé par le fabricant.
      En règle générale, le télérupteur sera branché sur le 230V de manière à autoriser le passage du courant vers le primaire du transfo.
      Rien de compliqué, reportez-vous à mon article: à la place des ampoules schématisées, on alimentera le primaire des transfos (le secondaire du transfo délivrera son 12v et fera le reste pour éclairer vos leds) !
      Placez vos transfos sous un faux-plafond (servez-vous du trou réalisé à la scie cloche qui accueillera le spot, pour y glisser le transfo à proximité), cela restera accessible en cas de pépin !
      Cdt,

  24. kama dit :

    quelles sont les points clés pour un débutant en électro technique

  25. Aaron dit :

    merci, je vais installer une maison avec 2 sources du courant pour que a l’absence de l’un l’autre intervient. quel type de contacteur peux je utiliser et comment faire le racordement!

  26. Juliano dit :

    Bonjour Arnaud
    J’ai enlevé un petit lustre dans le hall de mon entrée. Jusque là tout allait bien. Ampoule de 60 W. Je viens de changer cet éclairage par 3 ampoules LED 3 w pour économie d’énergie. Même branchement L et N . Quand j’éteins cette lampe il reste une très faible luminosité sur les 3 LED. A côté dans le couloir, j’ai deux autres éclairages LED également, avec 4 boutons poussoirs .Leur fonctionnement est normal. Par contre quand j’éteins les 2 lampes dans le couloir, il reste une très faible intensité de lumière sur les lampes du hall, genre petite veilleuse. Je ne comprends pas ce problème.
    Couloir du haut il y une arrivée de 3 fils doubles. 2 marrons, 2 bleus et 2 gris. Est ce un mauvais branchement. Pourtant avant tout allait bien. Pouvez m’aidez SVP.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Ce phénomène est normal: les LED bon marché restent faiblement allumées même après ouverture du circuit d’éclairage.
      C’est l’induction générée par les circuits avoisinants qui est responsable de cela ou alors par effet capacitif, à cause de l’interrupteur.
      Pour des ampoules de meilleure qualité, le constructeur prévoit un artifice électronique qui sert à réduire voire à supprimer ce phénomène.
      La solution la plus efficace serait alors de les remplacer (en y mettant le prix).
      cdt,

  27. Alicia dit :

    Bonjour je ne connait pas grand chose à l’électricité.
    Je voulais savoir si un telerupteur pouvait se désactiver (comme les autres fusibles que je descend pour les désactiver).
    Le bouton bouge de 0 à 1 mais cela ne change rien.
    Merci pour votre réponse. Ça m’aiderait beaucoup.

    • Arnaud dit :

      Bonsoir,

      Le bouton présent en façade du télérupteur ne sert pas à le désactiver. Il indique juste la position du relais bistable qu’il contient.
      Pour désactiver un télérupteur, il faut le neutraliser en débranchant l’alimentation de la bobine… un peu de connaissances sur ce terrain vous permettra de le faire, cependant.
      Pourquoi voulez-vous le neutraliser ?

  28. zaki dit :

    Bonjour
    je ne connait pas grand chose à l’électricité et j’ai un problème
    dans app télérupteur tu connait que il y une petite bouton dans
    l’un télérupteur cette bouton quand a la position 1 la lampe sa marche mais le bouton poussoir ne pas fonctionner si le bouton a la position 0 la lampe sa marche pas et le bouton poussoir ne pas fonctionner aussi ou le problème svp .

  29. Arnaud B dit :

    Bonjour,
    J’ai une rangée de néons reliée à un télérupteur (sur mon tableau électrique).
    Depuis peu, les interrupteurs va et vient n’ont plus d’effet sur le télérupteur. Je dois éteindre ou allumer les néons directement via le petit bouton situé en façade du télérupteur (position 1 ou 0).
    Je ne voit pas d’où ça peut venir… Avez-vous une idée ?
    Merci

  30. Basmadyian Leonardo dit :

    Bonjour Monsieur,
    Vous avais créé un excellent blog des vos connaissances, Bravo à vous. Et j’espère ne pas trop abuser de votre temps. Je vous expose là mon problème ! 🙂
    — Contexte: je doit réaliser une ventilation « double » dans une cave très humide. (2 espaces un de travail et l’autre normal à toute cave + les murs en pierre ! )
    — Constat: il m’est impossible d’installer une VMC classique ou pas, pour deux raisons, 1) les gaines de ventilation sont obligées de faire un « U » créant ainsi de la condensation ! et 2) de ce faite il m’est aussi impossible de faire évacuer cette eau vers une quelconque canalisation !
    —Solution: J’envisage de créer pour les pièces, des caissons spécifiques partiellement isolées acoustiquement avec du liège + des grilles d’entrée d’air (comme pour les cheminées) + des ventilateurs spécifiques à chaque circuit des caissons ! (4 en tout); pour les doublages « ventilées » des ventilateurs en mode pression d’air seront installées à fin de forcer la circulation d’air vers une multitudes des petites ouvertures.
    — Réalisation: pour ce faire je n’est trouvé meilleure solution que d’utiliser des ventilateurs de type PC ! Alors je commence:
    – Du tab. élec. Général se trouvant au rez de chaussé je tire un câble qui vas alimenter un deuxième tableau exclusivement dédier à la cave. (un 40mA + 3 dij.de 16A dont un exclusivement pour l’informatique + 3 dij. de 10A, dont un pour la ventilation)
    – De ce dernier dij.10A j’alimente plusieurs éléments: des horloges programmables 12V accrochées au tableau puis separé du tableau, une Alimentation PC de 350w que me serviras pour alimenter les rhéobus en 12V qu’alimentent à leurs tours les ventilateurs (le rhéobus, varie la vitesse des vent. en changent le voltage entre 5V et 12V).
    – Les rhéobus sont contraints par les horloges à fonctionner à des plages horaires spécifiques (un pour l’entrée de l’air, une autre pour la sortie et une autre pur les murs)
    – De tous les ventilateurs (21 !) il y à un que ventile l’ensemble électronique et que nécessite un brassage d’air presque à chaque foi que j’utilise l’un des circuits de vent.
    — PROBLÈME : Ce dernier ventilateur je voudrais qu’il soit alimenté, quand c’est son tour, par le rhéobus des entrées d’air puis quand c’est son tour par le rhéobus des murs,et je précise que le ventilateur devras fonctionner à des voltages différents selon le rhéobus utilisé.
    J’aimerais avoir un « commutateur automatique à impulsion » de manière à préserver le circuit électrique du coté éteint !
    Je m’explique lorsque l’horloge n°1, commande le rhéobus A à 15h, le quatrième potentiomètre de celui-ci,fait marcher le vent. n°21 pendant 5 min. Une dizaine des minutes plus tard l’horloge n°3 entre en scène et là, lorsqu’elle enverras le courent 12V au rhéobus C pour faire marcher le potentiomètre n°2, si je n’est pas un commutateur le courent passeras vers le potentiomètre n°4 du rhéobus A ! ce que je crois, peut détruire l’électronique.
    Je ne sait pas si cela existe où s’il faut faire autre chose, les commutateurs à impulsion marchent lorsque quelqu’un appuis sur un appareil ou un bouton, là moi j’ai besoin qu’il marche et protège l’autre circuit des qu’il reçoit l’électricité depuis le rhéobus.
    POUVEZ vous m’aider pour ce cas précis. Merci pour l’attention que vous porterais à ce super complexe ventilation !

  31. zoe dit :

    Bonjour,

    Nous venons de parcourir vos pages et vos posts avec beaucoup d’intérêt

    Est il possible de vous demander quelques précisions?

    Voila la situation:

    L’installation électrique de notre logement doit dater du siècle dernier.
    Cet après midi, alors que la lumière du garage était allumée,
    nous avons entendu un bruit comme celui d’une ampoule qui claque;
    mais les 3 lumières néon étaient bien fonctionnelles.

    En revanche, en voulant éteindre, rien n’y a fait: interrupteur muet
    Il a fallu déconnecter le circuit depuis le compteur

    Apparemment, le télérupteur aurait lâché

    Pensez vous qu’un bricoleur averti, sans connaissance en électricité, puisse remplacer un télérupteur?

    Si oui, quels seraient vos conseils pour réaliser l’opération?
    EN particulier, quel modèle choisir

    Merci de votre attention

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Oui, un bricoleur averti pourrait procéder au remplacement. Pour cela plusieurs règles impératives de sécurité sont à respecter:
      – il faut bien entendu couper le courant au niveau du disjoncteur général de l’installation,
      – Etre équipé d’un VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) afin de vérifier et de confirmer l’absence de tension à l’endroit où l’on va effectuer le remplacement.
      – Connaître le modèle de télérupteur (il en existe pléthore) et racheter un modèle équivalent pour que le remplacement se déroule bien.
      – Comprendre le schéma de câblage d’un télérupteur pour ne pas faire n’importe quoi !

      Quel type de télérupteur avez-vous ?

      Cdt,

  32. Hamza dit :

    bonjour quant a moi je veux changer la marche de vas et viens en télérupteur vue la villa en 3 étages, comment possédé a transformer l’installation Electrique pour mes trois étages vous pris m’envoyer un schéma pour les trois étages avec pose des télérupteurs, vous remerci bien

    • Arnaud dit :

      Bonsoir,
      Vous trouverez dans le menu « schémas » de quoi câbler une installation d’éclairage par télérupteur (schéma n°7).
      Par contre, il faut impérativement utiliser des bouton poussoir et surtout pas des interrupteurs.
      Cdt,

  33. PEROTTO dit :

    BONJOUR JE POSSEDE DE INERRUPTEUR DANS MA PIECE QUI ECLAIRE MA LAMPE DU PLAFOND JE SOUHAITERAI RAJOUTE UN 3IEME INTERRUPTEURS SANS AVOIR A METTRE UN TELLERUPTEUR( QUESTION SI JACHETE UN VA ET VIENT SANS FIL SA PEUT FAIRE ONCTIONNE OU PAS MERCI DE VOTRE REPONSE.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Le mieux est de passer par un permutateur mais cela vous oblige à tirer davantage de fils: pas évident en rénovation.
      Les va-et-vient sans fils sont forcément appairés à un micromodule qui se trouve en règle générale dans le plafonnier.
      Cela ne résoudra pas votre problème, hélas.
      Il faudra passer par un système de télérupteur ou quitte à repasser des fils, installer un variateur + deux autres BP.
      Cdt,

  34. ret dit :

    Bonjour,
    Je veux telecommander un telerupteur pour eclairage acces garage. Je possède le recepteur et emetteur (‘faac ) .Le telerupteur est déjà actionné par deux boutons poussoirs et était telecommandé .
    je voudrais rétablir cette dernière option.
    Merci de m’éclairer.

  35. Jean dit :

    Bonjour,
    Vos commentaires sont Pros…
    A la place des boutons poussoirs, j’ai mis un modem….(à sortie relais) et je déclenche l’impulsion via ma tablette….. le couloir est grand!!!
    Hé, oui avec l’âge on devient fainéant.
    Cordialement

  36. Laurent dit :

    Bonsoir Arnaud,

    Je viens ici solliciter quelques réponses.

    J’ai un va-et-vient sur un plafonnier. J’y ai installé un bouton poussoir d’un côté, et un variateur poussoir de l’autre (à deux commandes : l’une d’allumage, l’autre de variation). Mais il me faut apparemment un télérupteur pour que mes deux interrupteurs puissent fonctionner en va-et-vient. Actuellement, seul le variateur poussoir fonctionne, l’autre bouton poussoir n’agit absolument pas.

    La première des deux questions que je me pose est que fais-je des trois câbles alors qu’il n’en faut que deux pour les boutons poussoir selon ce qu’indique le schéma (même cas pour les interrupteurs variateurs ?) ?

    Seconde question : il me faut monter le télérupteur supplémentaire sur mon tableau déjà bien rempli. Que faire ?
    En outre, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos posts, dont celui-ci : « Connaître le modèle de télérupteur (il en existe pléthore) ».

    Ne m’y connaissant que très moyennement en électricité (phase, neutre, terre, ampérage, tension…), j’ai l’impression qu’il y a un certain nombre de choses qu’il me faut savoir pour pouvoir les mettre à profit.

    Le but étant donc d’avoir un plafonnier en va-et-vient avec deux boutons poussoirs, dont un variateur.

    D’avance, je vous remercie de votre attention, ainsi que des réponses que vous pourriez m’apporter. Et surtout, bravo pour votre blog 😉 !

    Cordialement

  37. Frennet dit :

    Bonjour. J’ai un circuit avec un télérupteur.Je viens de placer un IAC Biorupteur. Mais ça ne marche pas. Biorupteur et Télérupteur sont incompatibles? Si compatibles, des conseils de branchement, un schéma? Merci

  38. Villegas dit :

    Bonjour j’ai une question ce que quand je met en fonction le telerupteur (pas a pas )hager il fait des bruit un peut bizarre et en plus il est vraiment chaud !

  39. bastien dit :

    Bonjour ,
    mon circuit d’éclairage de couloir en va et vient avec télérupteur à 3 boutons et 2 ampoules ne fonctionne plus correctement .
    le télérupteur de marque LeG…. reste bloqué en position allumé . un nouvel appuis sur l’un des 3 boutons ne change rien . mais en actionnant directement le télérupteur manuellement ça marche .
    comment trouver le problème svp .

  40. Michael dit :

    Bonsoir Arnaud,

    J’aurai 1 petite question :

    Je voudrai que lorsque j’ouvre mon portail électrique que cela déclenche l’allumage de mon allée et que quand celui ci se referme coule l’allumage de mon allée et le tout en fonction de la luminosité.

    Peux tu m’aider ?

    Je te remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *