Présentation des schémas de liaison à la terre (SLT)

Les schémas de liaisons à la terre ont pour objectif d’assurer la protection des biens et des personnes contre les défauts d’isolement. Ils constituent une boucle appelée « boucle de défaut » permettant l’écoulement des courants de défaut et ainsi solliciter les dispositifs de protection par coupure automatique. Tout cela, en vue d’éviter les risques d’électrisation, voire d’électrocution.

Anciennement dénommés « régimes de neutre », voici une brève présentation des 3 schémas de liaison à la terre utilisés en distribution basse tension.

Le conducteur neutre et les masses métalliques

Chaque schéma se différencie par le mode de connexion du neutre de la source d’alimentation par rapport à la terre, ainsi que la manière dont on met à la terre les masses métalliques de l’installation.

Pour résumer simplement, le mode de liaison à la terre de ces deux éléments va conditionner des paramètres liés à la sécurité des personnes et du matériel.

Petit rappel : Le conducteur neutre n’est rien d’autre qu’un fil issu du point neutre d’une source d’alimentation.

point neutre

Exemple : un transformateur électrique triphasé possède trois enroulements dans sa partie secondaire. Chaque enroulement représente une bobine de fil de cuivre connectée à une phase.
En triphasé, les enroulements couplés en étoile sont assemblés d’une façon telle qu’ils ont chacun un point de connexion en commun : c’est le point neutre. Lorsque l’on tire un fil de ce point, il devient le conducteur neutre.

On distingue 3 schémas de liaison à la terre :

  • Le schéma TT
  • Le schéma TN (et ses variantes)
  • Le schéma IT

Des fils et des lettres …

On utilise des lettres pour dissocier chaque schéma :

  • La 1ère lettre indique le mode de connexion du neutre de la source par rapport à la terre
    schema tt
  • La 2ème lettre indique le mode de connexion des masses métalliques de l’utilisation par rapport à la terreschema terre

Ainsi, le T indique que l’élément en question est relié à la Terre.

Le N indique que l’élément en question est relié au Neutre.

Enfin, le I indique que l’élément en question n’est pas relié directement (Isolé ou Impédant) à la terre.

Il est à préciser que le N n’occupera jamais la première lettre du binôme ; par contre, le I n’occupera jamais la deuxième.

 
Les 3 types de schémas de liaison à la terre
:

 

  1. Schéma TT (mise à la terre du neutre, et mise à la terre des masses métalliques)

  2. Schéma TN (mise à la terre du neutre, mise au neutre des masses métalliques)

  3. Schéma IT (neutre impédant ou isolé de la terre, mise à la terre des masses métalliques)

Oil immersed transformerRemarque : il existe 3 sous-schémas propres au schéma TN, que l’on détaillera dans un autre article !

Exemple : en schéma TT, le neutre de la source est relié à la terre et les masses métalliques de l’utilisation sont reliées à la terre (différente de la première).

En schéma TN, le neutre de la source est relié à la terre, et les masses métalliques de l’utilisation sont reliées … au neutre !

En schéma IT, le neutre de la source est isolé de la terre (ou impédant) et les masses métalliques sont reliées à la terre.

Vous avez tout compris !

Je vous laisse donc méditer là-dessus car les prochains articles de ce sujet détailleront chaque schéma avec des explications en vidéo … 

A suivre …

Taggé , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

5 réponses à Présentation des schémas de liaison à la terre (SLT)

  1. mohamed dit :

    je souhaite recevoir par mail le cours et exo sur le regime de neutre

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      A ce jour, la suite de l’article sur les régimes de neutre a été mis en stand-by.
      Je reprendrai la série bientôt et des exos seront probablement proposés.

      Cordialement,

  2. khalifa djebbi dit :

    je trouve le document sur les schémas de liaisons à la terre ;clair et simple . je vous remercie.
    Je vais regarder la suite sur les schémas de liaisons à la terre.

  3. Ping :Audrea Macker

  4. Joël dit :

    Bonjour, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi raccorde-t-on le neutre à la terre dans un schéma TNC ou TNS puisque le courant de défaut ne peut pas descendre vers la terre, étant donné qu’il circule dans le PE qui relie toutes les carcasses entre elles ? Autrement dit, est-il vraiment nécessaire de relie le PE à la terre, ne suffit-il pas de relier les masses entre elles avec un vert/jaune et ramener tout ça au neutre du départ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.