Electricité dans la salle de bains, que dit la norme ?

L’électricité dans la salle de bains doit répondre à des exigences très strictes. C’est le local de la maison qui présente le plus de risques.

(Cet article énonce uniquement les cas génériques extraits de la norme NF C15-100 et ne reprend pas les spécificités et cas particuliers)

Les volumes

Il existe 4 volumes qui ont été établis par les normalisateurs et qui définissent les différents emplacements à l’intérieur d’une salle de bains en fonction des risques électriques. Le matériel, l’appareillage et les canalisations électriques doivent être choisis et installés suivant des règles spécifiques. Dans les grandes lignes et hors spécificités, voici le détail géométrique de ces volumes:

  • Le volume 0: c’est le volume situé à l’intérieur d’une baignoire ou d’un receveur de douche (limité à sa contenance).
  • Le volume 1: dans le cas d’une baignoire (ou douche avec receveur), ce volume est défini par:
    • un plan vertical délimité par les bords de la baignoire ou du receveur.
    • Par un plan horizontal de 2,25 m en partant du fond de la baignoire ou du receveur.
  • Le volume 2: il est délimité par une surface verticale extérieure au volume 1 et une surface parallèle à celle-ci et distante de 0,60 m. Sur le plan horizontal, ce volume tient une limite identique à celle du volume 1, la limite basse étant celle du sol fini.
  • Le volume caché: il correspond au volume accessible situé sous la baignoire ou la douche.

SdB

Tout ce qui n’est pas défini comme volume 0, 1, 2 et caché, mais qui se trouve dans le local se trouve « hors volume ».

L’appareillage et le matériel électrique

Aucun appareillage ni matériel électrique ne doivent être installés dans le volume 0: c’est interdit (sauf cas particuliers propres aux appareils prévus pour être utilisés dans une baignoire).

Dans les volumes 1 et 2, on pourra installer des dispositifs de commande (interrupteurs) alimentés sous une Très Basse Tension de Sécurité (12V alternatif par exemple) mais la source de sécurité devra être installée en dehors des volumes 0, 1, 2 et volume caché.

Dans le volume 2, un socle de prise de courant est autorisé à condition qu’il soit alimenté par un transformateur de séparation de puissance comprise entre 20 et 50VA (ex: prise rasoir), ce dernier devra être conforme à la NF EN61558-2-5.
Socles DCL (dispositif pour connexion lumineuse) et matériels d’utilisation (hors chauffe-eau) sont autorisés à condition d’être de la classe II et protégés par dispositif différentiel haute sensibilité (30mA).

Enfin, dans le volume caché, aucun appareillage n’est autorisé mais des matériels d’utilisation peuvent y être installés à condition d’être alimentés sous une Très Basse Tension de Sécurité (la source devra rester à l’extérieur des volumes 0,1,2 et caché).Electricité salle de bains

Les câbles

Dans le volume 0, aucune canalisation électrique n’est admise, sauf si cette dernière est alimentée en Très Basse Tension de Sécurité (12V alternatif par exemple).

Dans les volumes 1 et 2, les canalisations sont strictement limitées aux matériels qu’elles alimentent, ces derniers étant situés dans ces volumes. Les canalisations électriques doivent être de la classe II.

Dans le volume caché, les canalisations électriques seront de la classe II également et elles peuvent y transiter.

Les indices de protection

Les indices de protection des matériels électriques devront être les suivants:

  • Volume 0: IPX7
  • Volume 1: IPX4 (ou IPX5 si ce volume est soumis à des jets de nettoyage)
  • Volume 2: IPX4 (ou IPX5 si ce volume est soumis à des jets de nettoyage)
  • Volume caché: IPX4

 

Si cet article vous a plu, laissez un petit commentaire !

Incoming search terms:

  • norme electrique salle de bain
  • hauteur prise salle de bain
  • normes électriques salle de bain
  • prise electrique salle de bain
  • hauteur prise de courant salle de bain
  • electricite salle de bain norme
  • prise salle de bain
  • prise de courant salle de bain
  • Socle de prise alimentée par un transformateur prise rasoir
  • réglementation électrique salle de bain
Taggé , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

33 réponses à Electricité dans la salle de bains, que dit la norme ?

  1. On ne prend JAMAIS assez de précautions avec la « fée électricité » … Se appeler de Claude François qui se croyait pourtant très… branché.
    Amicalement.

    • Arnaud dit :

      Bonsoir Claude et merci pour votre commentaire.
      En effet, prendre des précautions est primordial dans ce domaine. c’est pour cela qu’il ne faut pas négliger son installation électrique, que ce soit lors de sa mise en oeuvre ou à l’entretien ! Surtout dans une salle d’eau …
      Bien à vous,

  2. pesc dit :

    bonjour. comment installer lave linge dans sdb (zone 3) . je peux reprendre le courant sue une pc de la pièce voisine (disjoncteur 20) ?

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Aucun problème.
      Toutefois, asssurez-vous que votre prise de courant se situe bien dans le volume 3. Il s’agira aussi de protéger ce circuit par dispositif différentiel haute sensibilité (30mA).
      Pour rappel: les matériels semi-fixes de classe 1 (de type lave-linge ou sèche-linge) ne doivent se situer en aucun cas dans le volume 0, 1 ou 2.

      Cdt,

  3. lelong32 dit :

    Un petit problème quand même, la NF 15 100 impose un circuit spécialisé pour ce type de matériel. Vous ne pouvez donc pas repiquer sur une autre PC. Même en la « neutralisant » puisqu’il faut qu’un circuit spécialisé parte du tableau et aboutisse SANS INTERRUPTION dans la boite concernée. Voilà pour la théorie, dans la pratique veillez surtout à ne pas charger votre circuit (câblé en 2,5mm2!!) au delà de ses capacités soit P=U x I soit 230 x 20 = 4600W. sinon risque de surchauffe. Cdt

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Vous avez tout à fait raison! Ma réponse, bien qu’incomplète, visait à orienter notre cher ami sur les règles impératives de sécurité.
      Toutefois, comme vous le soulignez, il existe un fossé entre la théorie et la pratique. La NF C15-100 de 2002 a, parmi ses changements, imposé les circuits spécialisés pour s’adapter aux besoins actuels. Avant cette date, les lave-linges fonctionnaient tout aussi bien!

      Comme toute modification impose le fait de suivre scrupuleusement la norme, je ne peux aller que dans votre sens. Toutefois, il est préférable de conseiller les gens qui rénovent leur habitation davantage dans le sens de la sécurité que dans celui de la conception…il y a dans la pratique des compromis à réaliser car l’opération peut être difficile et coûteuse. En neuf, il vaudra mieux suivre les règles de conception en plus (consuel oblige).

      Pour l’histoire de la surchauffe, aucun risque tant que le circuit est en 2,5mm carré et que la protection est calibrée à 20A. Ce sont les câbles que l’on protège, pas le matériel.

      Merci pour votre contribution

      Cdt

  4. thomtom dit :

    Bonjour,
    le volume 2 passe-t-il en volume 3 à partir du moment où il y a une séparation fixe entre la baignoire et les interrupteurs situé à 40 cm?

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Vaste question ! La norme NF C15-100 décrit différentes configurations de salle d’eau et c’est à s’en arracher les cheveux !
      Chaque local est différent. Pour répondre à votre question, il faudrait savoir quelle est la hauteur de votre séparation fixe et de quelle manière elle est installée (jointive avec le sol, jointive avec un mur ?).
      Cdt,

  5. Ma dit :

    Bonjour,
    Comment reconnaitre qu’une prise « rasoir » est alimentée par un transfo d’isolement quand ce n’est pas indiqué et qu’on a pas de vérificateur de tension? est ce que c’est un module visible sur le tableau?
    merci de votre réponse

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      En général, cette prise n’est pas pourvue de broche de terre et il y a une indication en terme de puissance (en VA) marquée dessus.
      Il faut savoir aussi que ce genre d’appareillage n’est prévu que pour l’alimentation du rasoir puisque ce récepteur est très limité en puissance.
      Ne pas brancher un récepteur type sèche-cheveux par exemple.
      Cdt,

  6. François dit :

    Bonjour je voudrai savoir si l alimentation du bandeau lumineux au dessus du lavabo de la salle de bain est obligatoire pour le consuel sachant que j ai déjà un pot de centre merci d avance

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Un point de centre au plafond (ou une applique murale) est le minimum normatif requis. Par conséquent, le bandeau lumineux au-dessus du lavabo n’est pas obligatoire. Si vous en installez un, attention au choix des indices de protection du bandeau en fonction de son emplacement par rapport aux volumes de sécurité.

      Bien à vous,

  7. BLUM dit :

    Bonjour et merci pour votre très intéressant article,

    J’aimerais avoir une précision en ce qui concerne le différentiel de protection pour les appareils installés en volumes 2 ou 3 : faut-il un différentiel dédié au circuit concerné (par exemple un pour le sèche-serviette en volume 2, un autre pour la prise de courant en volume 3) ou bien une protection de l’ensemble du tableau électrique, incluant les circuits de la salle de bains et aussi ceux des équipements hors salle de bains, est-elle suffisante ?

    Merci d’avance pour votre… éclairage.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,

      Le dispositif différentiel 30mA peut être commun à toute l’installation. Le but étant, pour une salle d’eau, de protéger tous les circuits la desservant à l’aide d’un 30mA.
      On rencontre dans la plupart des habitations récentes, deux à trois rangées de disjoncteurs chacune protégée en tête par un interrupteur différentiel 30mA.
      Cela permet (entre autres) d’assurer une certaine « sélectivité » dans le but de ne pas mettre hors tension la totalité de la maison en cas de défaut sur un seul appareil…

      Cdt,

  8. Antoine N dit :

    Bonjour, je m’interroge sur la différence entre une douche et une baignoire pour l’application des volumes de protection de la NFP 15-100. Le sujet porte sur une baignoire équipée d’une douchette mobile approchable à une barre de douche. Il n’y a pas de pare-douche. Le volume de protection à prendre en compte est-il celui pour une baignoire ou celui pour une douche ?
    Merci d’avance pour votre réponse éclairée.
    Antoine N

  9. Rom dit :

    Bonjour,

    En rénovation, j’ai une arrivée pour un éclairage (anciennement neon avec prise sur le cote), en 2×1,5mm au dessus d’un lavabo (environ 80cm avec l’arrivée d’eau).

    Il y aura un luminaire au dessus du miroir (fourni avec). Puis-je mettre une prise électrique, voire une prise rasoir s’il n’y a que ca ? Je changerai l’IR par un 30mA à la fin des travaux.

    Merci d’avance !

  10. suzanne dit :

    bonjour

    Est il obligatoire d’avoir une prise de terre sur un miroir lumineux dans une salle de bains lequel est pourvu avec une prise électrique – installation de la terre demandée par le consuel lors de leur visite de contrôle

    avec mes remerciements cordialement

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      Tout dépend de la classe d’isolation de votre miroir lumineux. Mais si le Consuel vous le demande, c’est que vous pouvez leur faire confiance… Ils savent ce qu’ils font, je pense 🙂
      Cdt,

  11. ROYER dit :

    Bonjour ,

    Est il possible d’installer un extracteur d’air VEMREA (220 v)IPX4 dans le volume 1 d’un bac à douche ?
    Merci pour vos réponses

  12. Jhon dit :

    Bonjour, j’aimerai installer un extracteur d’humidité dans la salle de bain qui est toute carrelée et assez petite 2 m sur 3m
    Mes questions : J’ai déjà une grille au dessus de la baignoire à +/- 2.30 M mais pas de courant, suivant les normes je pense pouvoir la placer. Peut-on rainurer le plafond de la salle de bain au niveau du luminaire et remettre un câble afin d’utiliser le courant pour l’extracteur ?
    Merci d’avance

  13. bernuy dit :

    S V P peut on mettre un sèche linge dans une s. d. b.et dans quelle conditions. Merci

  14. Rousic dit :

    Bonjour,
    On vient de m’installer dans la salle de bain un miroir avec éclairage intégré au dessus du lavabo. Je trouve qu’il est trop haut. L’artisan m’a répondu qu’il était obligé de le mettre à cette hauteur, car l’arrivée électrique doit se trouver à 1,85m du sol au minimum par rapport aux normes de sécurité…
    Est-ce exact ?
    Le lavabo est à plus de 60 cm du bac à douche qui de plus est protégé par une paroi…
    Je vous remercie par avance pour vos infos.
    Cordialement.

  15. martin dit :

    Bonjour,
    Puis je mettre un interrupteur de volet roulant dans la zone 2 avec ou sans transformateur de séparation de circuit.
    Merci, cordialement

  16. Monat didier dit :

    bonjour j’ai fait faire une installation electrique par un professionnelle pas toujours bien present sur le chantier.
    un ami que j’ai depanner pour un travail et venu voir et controler mon chantier il ai lui meme a son compte et ma signaler que les prises electrique doive posseder 2 terre pour la securiter ainsi que sur le chauffe eau et l’eclairage au plafond….la prise electrique se trouvant a environ 1m40 du point d’eau de la douche qui possede une cloison amovible…
    quand ai t-il?
    il parait que sa passera pas le consuel…..
    qui croire?

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      En effet, tout circuit délivrant un point terminal doit être accompagné d’un conducteur de protection.
      Pour la salle de bains, aucune prise de courant 230V n’est permise dans le volume 0, 1 et 2. On peut toutefois en placer une dans le volume 2 si cette dernière est équipée d’un transformateur de séparation. Seules les prises de courant « normales » installées hors volumes sont admises.
      Pour répondre favorablement à votre demande, il faudrait voir le plan de la salle de bains à l’échelle avec implantation du matériel.
      Cdt

  17. jean dit :

    bonjou..quel est l’interrupteur que j peu placé dans la salle de bain?

  18. Ydg95 dit :

    Bonjour, je viens de finir mes travaux en autoconstruction .En attente de consuel. Formulaire toujoyrs pas envoyé. Avant de faire des bêtises je voudrai savoir si il est vraiment obligatoire d’installer une prise de courant dans un salle de bain 8m2?
    Dans mon cas je n’ai rien installé.

    Deuxième question: peut on installer un extracteur d’air dans un sous sol. Protection?
    Actuellement j’ai mis 2 extracteur avec une PC exterieur commandés par un interrupteur lumineux sur mon tableau lui même protege par un disjoncteur 20A.
    Est ce bon?
    Merci par avance.

    • Arnaud dit :

      Bonjour,
      1/ Oui, dans une salle de bains, il vous faut installer une prise de courant à côté de l’interrupteur d’éclairage, à une hauteur comprise entre 0,90m et 1,30m du sol (Dispositions obligatoires relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées). Cette prise doit être placée hors volume, bien entendu.
      Je vous rappelle que l’interrupteur d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de la pièce. Pour respecter les règles liées aux volumes, il peut être disposé à l’extérieur, toutefois.
      2/ Oui, on peut installer un extracteur d’air dans un sous-sol; rien ne vous l’interdit en tous cas! La protection ? Il s’agira de créer un départ spécifique dans votre tableau électrique et tirer une ligne dédiée (un 3×1,5mm² protégé par un C10 fera l’affaire).
      Votre circuit « PC extérieure » devra avoir aussi un départ dédié (si 20A, il faut du 2,5mm²).
      Cdt,

  19. maxime dit :

    bonjour
    Lors de la rénovation électrique de ma maison j’étais obligé de faire passer une goulotte électrique au dessus d’un bac a douche. elle se situe à 2m27 du fond du bac receveur. Suis je aux normes?
    J’en ai une autre à 2m24 si je la noie dans un coffrage c’est bon?
    Par contre dans ces goulottes c’est du fil H07VU, or j’ai vu sur certain forum que soit disant il faudrait mettre du cable r2V…??!! info ou intox?
    merci à vous !!

  20. Dominique dit :

    Bonjour, Peut-on installer un lave linge à moins de 60cm d’une baignoire, si la prise du lave ling est au delà des 60cm? En d’autres terms, est-ce que les cables du lave linge sont alors dans les norms?
    Merci!!

  21. Massé Jean François dit :

    Les 4 normes décrites dans votre article sont-elles toujours en vigueur en juin 2017 ?
    Merci.

  22. Michel dit :

    Bonjour, dans la salle de bains de mon studio est installée une applique à LED (IP44) au-dessus du lavabo et à une distance de 0,70 m de l’angle extérieur du receveur de la douche. (L’inter est éloigné à plus de 2 m à l’entrée de la pièce) Doit-on considérer que la zone 2 comme définie selon l’amendement 5 de la norme est un parallélépipède de 0,60 m de large y compris dans l’angle formant saillie du receveur (auquel cas mon applique se trouve dans le volume 2 puisqu’à moins de 0,85 m de l’angle du bac) ou peut-on considérer qu’à cet endroit la zone 2 est en fait un quart de cylindre vertical de 0,60 m de rayon, l’axe étant la verticale passant par l’angle extérieur du receveur (auquel cas l’applique est hors volume 2) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *